Historique

Créée en 2003 par Marie Ginette AMANI, la Fondation AMAN-International (FAI) est une organisation humanitaire, sociale et de développement qui s’est fixée pour mission d’apporter une aide et une assistance de premier ordre à la population la plus démunie, avec une priorité aux enfants et aux femmes.

Au moment où la jeune Présidente Fondatrice prend cette initiative, ce milieu des fondations semble uniquement tenu par des premières dames, épouses de chefs d’états disposant d’énormes budgets et souvent aussi par de richissimes personnes ou grandes entreprises qui souhaitent en général réduire leurs impôts à travers une contribution solidaire.

Bien loin de cela, Marie Ginette Amani était une jeune étudiante qui venait après de nombreuses recherches de bénéficier d’une bourse d’étude privée. Elle débutait en tant qu’écrivaine et cumulait de petits boulots pour joindre les deux bouts et contribuer à aider sa famille. Elle expérimentant une étape difficile dans sa jeunesse marquée par le manque de moyens de subsistance.

Aussi, témoin du dénuement et de la pauvreté de ses concitoyens dans son pays frappé par une crise dès 2002, elle a fini de se convaincre que l’homme exposé à la précarité, sans accès aux besoins de base les plus élémentaires de la vie ne pourrait accéder ne pouvait survire et à fortiori accéder à l’épanouissement pour lequel Dieu l’a créé.

Les difficultés qu’elle rencontra pendant plusieurs années pour trouver une bourse d’étude pour parachever sa formation est le temps qu’il lui faudra pour à la fois poursuivre son propre combat contre la précarité, les affres et les injustices de la vie, pour aussi se faire une idée de la vie de ces milliers autres personnes qui partageaient certainement ce même sort mais aussi murir son rêve de changer sa condition et mettre en place cette Fondation d’aide aux plus démunis.

C’est en 2002 que Marie Ginette AMANI annonce pour la première fois son projet, lors d’une interview donné dans un magazine international alors qu’elle s’exprimait sur la présentation de mémoire de fin de cycle de Maîtrise en Sciences et Techniques de la Communication et de l’Information portant sur les pagnes traditionnels de Côte d’Ivoire. Sortie majore de sa promotion, à l’issue de cette présentation devant deux Ministres ainsi que la presse nationale et internationale qui viendront y prendre part entre autres, elle démarre par la suite ses premières activités qu’elle refinance sur la base de quelques petits contrats décrochés çà et là.

Le rêve porté par la Présidente Fondatrice et mentionné aux statuts fondateurs de sa Fondation est de mettre en place ses propres entreprises capables de refinancer ses actions humanitaires initiées par sa Fondation. Si les sources de financements et de soutiens externes constituent des modes également souhaités de financement de la Fondation AMAN-International, celle-ci devrait selon sa vision s’appuyer à la base sur les apports des entreprises AMAN-International (AI) tels qu’elle le mentionnera aux statuts fondateurs de l’organisation.

Au bout de quelques semaines, la Fondatrice réussit à convaincre sa famille de se joindre à son initiative pour la formaliser ensemble.

Par la suite, des amis et des sympathisants se rapprocheront de la Fondation qui commençait à se démarquer par ses initiatives humanitaires et sociales répétées en Côte d’Ivoire.

Ces actions seront très rapidement remarquées par les pouvoirs publics en Côte d’ Ivoire, mais aussi par les institutions nationales et internationales. La Fondation signera donc des partenariats avec tous les ministères de tutelle et mènera des actions de Lobbying et des projets avec des dizaines d’ONG et associations, mais aussi avec des institutions des nations unies comme la Banque Mondiale, l’Unesco, le Global Compact en portant le message de s’ouvrir à plus d’humanité directe en faveur des plus démunis. La Fondation AMAN-International sera l’une des rares Organisation à être invitée à joindre son adresse formelle à l’attention du Président des Nations Unies afin de solliciter le retour de la Côte d’Ivoire au programme AGOA. La voix sera entendue et la Côte d’Ivoire retrouvera le flux de ses exportations en direction des USA.

En quelques mois seulement, la notoriété de la jeune Fondation dépassait les frontières du pays avec des réactions positives venant du monde entier.

En 2004, Prof. Dr. Bernd-Dieter Fridrich, homme d’affaires et Journaliste international allemand se démarquera par son intérêt appuyé pour cette Fondation à laquelle il apportera son soutien spontané, direct et constant. Il s’y investira lui apportant ses conseils, un appui technique mais aussi financier. A travers un lobbying appuyé et permanent il est arrivé à mobiliser la sympathie des milieux diplomatiques, économiques et industriels allemands ainsi que du monde entier auprès desquels il introduira la jeune Présidente Fondatrice invitée à plusieurs reprise en Allemagne pour participer à des conférences et divers sommets internationaux (voir la biographie de Prof. Dr. Fridrich).

En 2007 la Fondation AMAN-International a reçu le prix de la Meilleure Fondation d’œuvre social délivrée par l’UNAJECI (Union Nationale de la Jeunesse de Côte d’Ivoire) ainsi que le Prix d’honneur du CAPHI-CI (Club des Amis des Philosophe de Côte d’Ivoire).

En 2008, la Côte d’Ivoire à saluer les actions de la Fondation AMAN-International en attribuant la médaille de Chevalier à sa Présidente Fondatrice devenue Mme Amani-Fridrich, et en 2009 la médaille d’Officier de l’’Ordre du Mérite de la Solidarité de la Côte d’Ivoire à Prof. Dr. Fridrich, son époux et Directeur du Directoire de la Fondation AMAN-International, pour son engagement en faveur Côte d’Ivoire.

La Fondation AMAN-International, c’est une vision, ce sont ses membres fondateurs constitués par la Fondatrice et de sa famille, mais aussi ce sont toutes ses personnalités, ses amis et le réseau de ses « Corps Humanitaire » (FAI-CH concept de bénévoles mis en place par la Fondation AMN-International) ainsi que les bénéficiaires de ses actions. Tous ceux qui ont toujours cru à cette organisation et qui à un moment donné ou à un autre lui ont apporté de leur temps (expertise et actions souvent bénévole ou volontaires) et de argent (dons privés, sponsoring, etc.), des dons matériels, redistribués et/ou mis à disposition pour les besoins de la mission. La Fondation restera toujours reconnaissante à tous.

Il est à noter que la Fondation AMAN-International finance ses activités grâce principalement et essentiellement:
-aux contributions que les entreprises de la Fondatrice ou des autres membres fondateurs peuvent injecter dans l’organisation à titre de dons, de prêts ou d’usufruits
-aux bénéfices de ses programmes spéciaux tels que le Salon International de l’Humanitaire, du Social et du Développement ®, le Gala Nuit de l’Excellence dans l’Humanitaire ®, Le placement des encarts publicitaires de son Magazine l’Humanitaire International ® et de ses sites internet et plateforme de réseaux sociaux, de ses programmes de formation du programme Académie International FAI-Recncap ®, la Caisse d’Autonomisation Privilège ®, etc.
-aux bénéfices réalisés grâce aux ventes des articles de la Boutique du Cœur ® de la Fondation AMAN-International et à divers activités génératrices de revenus
-aux placements d’actions et d’autres investissements
Quoiqu’encore extrêmement rare et minime la FAI s’ouvre à recevoir :
-des dons directs en numéraires de particuliers
-des sponsorings et autres financement de structures diverses
-des legs et usufruits
-des dons sur son site internet (ouvert seulement en 2020, soit 18 ans après sa création)