Close

Le 1er Club du Corps Humanitaire de la FAI voit le jour à l�Ouest de la Côte d�Ivoire

Berlin -Tonkpi le 26.06.2013. Satisfaits de la formation recue et soucieux de prendre part aux efforts entrepris et d’être des acteurs pour accompagner la FAI dans sa vision dont celle entre autre d’agrandir le réseau des Corps Humanitaires, les Corps Humanitaire formés au programme ont nourris le souhait de poursuivre leur motivation et leur engagement aux côtés de la Fondation AMAN-International. Dans ce cadre, la FAI leur a offert une plateforme dédié à ses Corps Humanitaire dénommé: Le Club du Corps Humanitaire (FAI-CCH). Le premier FAI-CCH vient de recevoir son agrément de la FAI pour fonctionner dans l’ouest de la Côte d’Ivoire, plus précisément dans la région du Tonpki. Ce club d’nvergure local a recu l’appelation du Club du Corps Humanitaire de la région du Tonpki (CIV).

 

Le programme spécial Corps Humanitaire créé par la Fondation AMAN-International en 2007 et qui a vu l’ouverture de l’Académie Internationale FAI-RENCAP pour le renforcement des Capacités dans plusieurs domaines dont celui entre autres de son programme spécial dénommé Corps Humanitare a formé déjà depuis son démarrage quelques centaines d’agents, d’entrepeneurs et de professionnels humanitaires, sociaux et de developpement dans plusieurs pays. Imbus de la fibre humanitaire avec un besoin pressant de se rendre utile, plusieurs des Corps Humanitaires de la FAI, ont démarré des projets propres, obtenus un travail auprès d’autres strutures du domaine, ont apporté de la valeur ajoutée dans leurs entreprises, ou ont choisi de s’engager aux côtés de la FAI afin de participer à la réalisation de son slogan: le flambeau ne s’éteindra point.

 

L’une des premières initiatives visant à s’approprier la vision de la FAI et à la soutenir activement et  promouvoir est née à l’ouest de la Côte d’Ivoire, plus précisément dans la région du Tonkpi. La region du Tonkpi qui regroupe 5 départements de l’ouest de la Côte d’Ivoire une zone très fragile qui a été particulièrement martyrisée par la crise socio-politique électorale de 2011 en Côte d’Ivoire.

 

Tonkpi qui signifie en langue Wê « Grande montagne » témoigne certainement de l’envergure des activités que compte mener les Corps Humanitaires dans cette région.

 

En déposant leur candidature comme co-animateur du club du corps Humanitaire de leur région, Messieurs Loua Diomandé, et Gueugbe Goman tous deux enseignants de profession et formés au programme Corps Humanitaire ont exprimé le souhait de porter le flambeau de la Fondation AMAN-International dans leur région « Nous sommes le produit de la Fondation AMAN-International» ont-ils confié avec fierté au Directoire de la FAI.

 

A l’instar de ces deux Corps Humanitaires très motivés, plusieurs de leurs autres camarades avaient confié lors du programme Grand Chantier École été 2012 auquel la Présidente Fondatrice avait pris part « qu’en intégrant le Programme Corps Humanitaire notre soucis était non seulement de bénéficier de cette formation unique mais également de nous rapprocher de la Fondation AMAN-International afin de contribuer à son action —– Nous souhaitons après la formation nous rendre utiles à la FAI et bénéficier de son accompagnement pour notre perfectionnement, le mieux pour nous est de nous engager à ses côtés et de travailler à la propagation de sa vision—- pouvoir nous rencontrer et asseoir des stratégies pour mieux contribuer à étendre le réseau des CH est notre rêve».